«

»

Imprimer ce Article

Un train d’enfer pour le TER estival vers Les Sables

Dimanche dernier en début de soirée, de très nombreux voyageurs arrivent des Sables-d'Olonne en gare de Bressuire. - (Photo NR)

Dimanche dernier en début de soirée, de très nombreux voyageurs arrivent des Sables-d’Olonne en gare de Bressuire. – (Photo NR)

Un train d’enfer pour le TER estival vers Les Sables ; Nouvelle République –  26/07/2013

Les allers-retours instaurés les samedis et dimanches de l’été vers Les Sables-d’Olonne connaissent un succès énorme. Le train des plages est bondé!

Avec le soutien du projet européen « Citizen Rail » – qui vise à redynamiser des lignes ferroviaires et des gares en perte de vitesse – les Régions Pays de la Loire et Poitou-Charentes ont instauré cet été un nouveau train des plages?: chaque samedi et dimanche de juillet et d’août, un TER fait ainsi un aller-retour, sans changement, entre Saumur (Maine-et-Loire) et Les Sables-d’Olonne (Vendée). Dans les Deux-Sèvres, cette ligne spéciale passe par Thouars, Bressuire et Cerizay.

 « ?Même des voyageurs à la gare de Cerizay?!? »

Et c’est peu dire que l’initiative interrégionale fait un tabac?: une seule rame d’environ 80 places assises a été mise en place le samedi de lancement (7 juillet)… mais elle s’est montrée très vite insuffisante. A tel point que le week-end dernier – le troisième de l’été – même la rame supplémentaire était des plus chargées, avec plus de 200 voyageurs assis et une bonne vingtaine debout?! Dans certaines gares visitées par le train des plages – celle de Cerizay par exemple – voilà bien longtemps que l’on n’avait pas vu autant de monde grimper dans un wagon?!
« Il faut dire que c’est une super-idée », expliquent Pascal, Jérôme, Jean-Philippe, Vanessa et Noémie, Deux-Sévriens de la région de Saint-Loup-Airvault qui ont passé le week-end dernier aux Sables-d’Olonne, en s’y rendant via ce TER, à partir de la gare de Bressuire. « C’est très pratique et moins fatiguant car il n’y a plus la galère de la voiture, on évite les bouchons et le temps de trajet est sensiblement le même. » En plus, là-bas, « il y a des bus de ville et l’on n’est vraiment pas loin des plages ». Autre aspect apprécié?: les tarifs. « Nous avons opté pour le forfait « ?tribu? » et ça ne nous a coûté que 45?€ l’aller-retour pour cinq personnes. »
Face à ce succès, notre bande deux-sévrienne se met même à rêver?: « Pourquoi ne pas instaurer une ligne ferroviaire similaire entre Thouars, Niort, Royan et La Rochelle?? ». Et s’il fallait vraiment chipoter, elle ne voit finalement qu’un seul hic à cette belle expérience estivale?: « Il n’y a pas la clim’ dans le train?! ».

nr.bressuire@nrco.fr

pratique

> Horaires. Aller (vers Les Sables) les samedis, dimanches et jours fériés?: 9?h?31 à Thouars, 9?h?53 à Bressuire et 10?h?06 à Cerizay. Retour (vers Saumur) les samedis et le 15 août?: 20?h?10 à Cerizay, 20?h?23 à Bressuire et 20?h?48 à Thouars. Retour (vers Saumur) le dimanche?: 18?h?54 à Cerizay, 19?h?07 à Bressuire et 19?h?31 à Thouars.
> Renseignements. Téléphone?: 0.810.324.324.
Internet?: www.ter-sncf.com/ paysdelaloire ou www.ter-sncf. com/poitou-charentes

Xavier Le Roux

Lien Permanent pour cet article : http://www.fnaut-pc.asso.fr/2013/07/28/un-train-denfer-pour-le-ter-estival-vers-les-sables/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*