«

»

Imprimer ce Article

Information FNAUT Poitou-Charentes < 2007

  • Des avancées prévues sur La Rochelle-Rochefort
    Dès septembre 2007 il y aura 3 allers-retour supplémentaires avec des arrêts à Angoulins, Châtelaillon et St Laurent de la Prée. Deux autres étapes en 2008, renforceront cette liaison avec l’aménagement de 3 haltes et 4 allers-retours supplémentaires.
  • Les rapports complets du Réseau Action Climat sur : le Plan National de Lutte contre le Changement Climatique et le Plan Climat, (pour réduire les gaz à effet de serre) sont téléchargeables sur le site www.rac-f.org

  • Michel Etourneau nous a quitté le 29.08.05, fauché par une voiture sur un passage dit « protégé » .Fervent défenseur des transports collectifs,adepte de la petite reine et des randonnées pédestres, Représentant FNAUT à La Rochelle. Homme de compétences, de conviction, droit et humain, toujours présent dans nos (et ses) combats : l’environnement, et lutte contre la violence routière. Il était apprécié de tous, nous perdons un ami qui restera dans nos mémoires.
  • Vivre Bien en Aunis pour faire barrage à la A 831 et mettre un coup d’arrêt à cette logique du « tout autoroute »; destructrice de l’environnement et payée au prix fort par les citoyens ouvre une souscription pour le recours devant le Conseil d’État. voir leur site Vivre Bien en Aunis
  • Soirée de réflexion sur l’avenir du transport ferroviaire en Nord Poitou ouvert à tout ceux qui se sentent concernés.

Vendredi 28 janvier 2005 à 20h30 en savoir plus http://ter.nordpoitou.free.fr
Salle du Centre Socio-Culturel (quartier Valette) à Bressuire.

L’objet de cette rencontre sera le suivant :

  • Présentation de l’état du réseau ferroviaire en Nord Deux-Sèvres;
  • Desserte actuelle du Nord Poitou.
  • Avenir du transport ferroviaire «TGV ou TER»
  • Moyens d’actions au niveau du nord Deux-Sèvres.
  • Le Congrès de la FNAUT s’est bien dérouler à Saint Lô, belle ville, nous avons été bien accueilli. RFF et le Conseil régional de Basse-Normandie,nous ont fait visiter les travaux de modernisation de la ligne St Lô-Coutances.

La SNCF est venue participer au Congrès. Mais a-t-elle pensée que les Usagers du Transport l’utilisaient ?
Nous y sommes arrivés à différentes heures, les congressistes venant aussi bien d’Alsace, que de Rhône-Alpes, d’Aquitaine, Limousin etc…
C’est ainsi qu’à la fin du Congrès, si une partie est restée pour aller visiter, l’autre partie devant faire un long trajet à pris le car de Saint Lô pour prendre le train à Lison. Sauf que là, la SNCF n’a pas prévu l’augmentation des voyageurs du aux Congressistes.
Comme il n’est pas question de voyager debout dans un car. Toutes les personnes ne pouvant s’asseoir en ont été interdites. La conductrice de ce dernier à dû faire appels en urgence aux taxis avant de partir.(la correspondance entre le car venant de St Lô et le train à Lison étant de 10 minutes)

Question : Un problème qui n’existe pas dans le train, qui ont plus de places que les cars. Que penser de la fiabilité des cars avec arrêts si ces derniers sont complets ?

  • Nouvelle desserte sur la ligne La Rochelle-Poitiers.

Un TER en demi-journée est en service La Rochelle 12h04 Niort 12h46 avec une arrivée à Poitiers à 13h45. Ce TER dessert les communes de Surgères, Mauzé St Maixent et Lusignan.

  • Location vélo à Poitiers. La CAP met un vélo à votre disposition pour 7,50 € par mois ou pour 1€ la journée, les vélos loués sont disponible dans les parkings : Carnot-De Gaulle-Blossac.

Vélocampus pour les étudiants pour 5€ par mois.
inscription www.agglo-poitiers.fr (rubrique environnement/capvélo) où à la CAP Point vélo 13 rue du Chanoine Duret (Forum Rivaud). 86000 Poitiers.

  • La Rochelle a mis en service au Minimes 3km de voie réservée aux transports publics en 2004.
  • Réouverture de la ligne ferroviaire Fontenay-le-Comte-Niort en bonne voie, grâce au fond européen d’un montant de 500.000 €uro.

Comme quoi la pugnacité des élus du Pays de Loire a payé.
Les travaux devront commencer en 2006 pour ne pas perdre le financement.
Espérons que les travaux de la rocade ouest de Niort, dont l’enquête publique qui commencera le 18 octobre et qui se terminera le 26 novembre ne retarde pas cette avancée. Cette rocade passera dans le site protégé du Marais poitevin à Bessine et sous la ligne ferroviaire, cette dernière sera rehaussée de 4 mètres pour permettre le passage de la rocade, pour ce faire la voie ferrée devrait être neutralisée pendant un an. Le trafic fret sera donc reporté sur la route.
N’aurait-il pas été plus sage de faire un passage supérieur pour la rocade ?

  • Retranchements Cholet-Poitiers.

Il y existe deux retranchements sur cette ligne :
Celui de Nueil les Aubiers – Cholet pour lequel l’ancienne majorité régionale (Mme Elisabeth Morin) en session du 7 novembre 2003 à voté contre le retranchement.
Et celui du décret du 10 novembre 2003, sur la ligne Neuville du Poitou – Bressuire, pour lequel l’actuelle Présidente Mme Ségolène Royal en date du 15 septembre 2004 nous écrit : « Il achève donc le démantèlement déjà quasiment intégral de cette section. Je le regrette, mais on peut considérer qu’il est déjà effectif depuis 1992. Par ailleurs, cette décision ne remet pas en cause les fonctionnalités de la sections Poitiers-Parthenay, dont l’intégralité est aujourd’hui totalement préservée. Je veillerai personnellement à ce que cette ligne utilisée pour le fret soit sauvegardée ».

  • Arrêt du fret sur la ligne Gémozac/Saujon où la SNCF trouve que les 250 wagons de céréales et d’alcool en vrac expédiés en 2003 est déficitaire pour elle. Ce sont des camions qui se retrouveront sur les routes.

Le Maire de Saujon dont le Conseil Municipal a voté une motion demandant à la SNCF d’envisager d’autres solutions que la suppression pure et simple de la ligne de fret, déclare: « Cette ligne, que certains croyaient déjà abandonnée, était occasionnellement utilisée. Cette suppression est une mauvaise chose pour Saujon, car elle constituait un débouché naturel pour la grande plaine céréalière de Sémussac/le Chay ou elle passe à proximité des silos. L’abandon de cette ligne va augmenter les nuisances sonores et une détérioration du réseau routier par les semi-remorque qui traverse Saujon pour se rendre à La Pallice. Il est dommage que la rentabilité à court terme soit privilégiée au détriment du service public et d’une vision à plus long terme du développement économique et de ses conséquences sur notre environnement quotidien. »
Une motion a également été voté par la CDA du Pays Royannais.
Au dernière nouvelle la SNCF maintien l’arrêt de la ligne fret Saujon-Cozes-Gémozac.

  • Nous apprenons que le train Grande Ligne GL Nantes-Bordeaux-et Bordeaux-Nantes du matin seront supprimés à partir de décembre 04. Coté La Rochelle-Nantes aucun train et TER le matin. Les Régions des Pays de Loire, du Poitou-Charentes, et de l’Aquitaine sont conviées à prendre cette transversale en charge. Ce qui pourrait entraîner des ruptures de charges, voir de correspondances.

Nous demandons au usagers de cette transversale de s’organiser contre ce démantèlement.
La transversale Bordeaux-Lyon serait également concernée.

Un TGV Lille-Bordeaux avec arrêts à Poitiers et Angoulême va être créé en décembre 2004. Un TGV de plus à chaque changement d’horaire sur une ligne ou circule marchandise, TER, et TGV.
Les usagers de la ligne Tours-Poitiers-Angoulême-Bordeaux, après avoir vu des TER en sur-stationnement à : Port de Piles, Châtellerault, Coutras et à Ruffec, craignent maintenant les changements d’horaires pour les TER du soir sur Poitiers-Angoulême, et se posent la question à ce rythme en restera-t-il à l’arrivée de la mise en service de la LGV ?

Notre association Poitou-Charentes invite les habitants des communes de Roumazière-Loubet, Niueil, Genouillac et Suaux à remplir le questionnaire qui a été distribué dans les bureaux de poste, au centre social culturel et sportif de Roumazières-Loubert et dans le hall de chaque mairie concernée, et à le déposer dans les urnes prévues prévues à cet effet. Ce questionnaire a pour objectif d’aider à l’amélioration des transports en commun dans le canton.

Notre association c’est jointe avec les syndicats CGT cheminots du Poitou-Charentes et du Limousin au lancement d’une consultation pour connaître les souhaits des usagers du parcours sur les horaires de la ligne Limoges-Angoulême-Royan. Un questionnaire a été établi et se trouve dans les mairies, bureaux de postes. Le questionnaire pourra être remis dans les mairies ou bureaux de postes, centre social culturel, sportif et commerces qui ont acceptés de mettre des urnes. Nous remercions pour leur collaboration toutes les personnes qui nous apportent leur aide. La consultation vu les vacances ira jusqu’en septembre 04. Nous espérons que les réponses seront assez nombreuses pour obtenir les améliorations nécessaires de cette desserte ferroviaire, une des conditions parmi tant d’autres pour lutter contre la désertification en milieu rural.

  • Message du Collectif Contre l’extension de l’aéroport de La Rochelle.

Membres du Collectif : ACENA – AIE 17 – FNAUT Poitou-Charentes – CIEL VERT.
Enquête Publique relative à l’extension de l’aérodrome de la Rochelle.
L’enquête sera ouverte au public du 15 avril au 17 mai 2004 inclus.
Des Cahiers seront à disposition dans les Mairies de Lagord, L’Houmeau, Puilboreau, La Rochelle et mairie annexe de Laleu 21 rue de la Muse.

Ce projet est une aberration géographique : L’Aéroport de La Rochelle situé en Zone très urbanisée, Aéroport de Sr Aignan situé en zone peu urbanisée et mieux situé pour le département.
Aberration écologique : Agrandissement = augmentation des nuisances sonores et pollutions
Aberration Technique : Sécurité : trajectoires au dessus des habitations.Dépôts de carburants et sites SEVESO à proximité.
Aberration économique : Trafic déficitaire avec subventions : argent des contribuables.
Aberration financière : Saint-Agnant (Rochefort) a coûté 6.5 millions €. Le projet de La Rochelle est un doublon qui va coûter également 6.5 million €. : argent des contribuables.
Dites NON à ce désordre qui va à l’encontre de l’intérêt général et de la qualité de la vie.

  • Par un arrêt du 3 décembre 2003, le Conseil d’État a annulé, suite à un recours de la FNAUT et de la FNAUT Pays de Loire, un décret du 12 février 2001 portant retranchement du réseau ferré national de 6 sections de lignes.

Sur ces six lignes, trois avaient justifié l’action de la FNAUT : il s’agit des lignes Dieppe-Fécamp; Bort-les-Orgues-Mauriac (la SNCF souhaitait y rétablir un trafic de bois) et surtout St Nazaire-Montoir-Sablé (itinéraire de délestage pour la ligne Nantes-Angers saturée, et qui intéresse notamment le fret et le port de St Nazaire, mais aussi le TER pour la desserte de villes moyennes telles que Segré, Chateau-Gontier, Châteaubriant).

Ces trois lignes sont sauvées : la vente des emprises à des collectivités locales ou des particuliers ne pourra donc pas avoir lieu.

Il s’agit d’une première et d’un revirement extrêmement positif du Conseil d’État, puisqu’il avait auparavant rejeté les deux recours FNAUT contre des décrets de retranchements (arrêts du 6 novembre 2000 et 26 février 2003).

Cet arrêt de la plus haute juridiction administrative française vient très utilement renforcer notre action de lutte contre le démantèlement du réseau ferroviaire. L’annulation de ces retranchements s’ajoute aux annulations déjà obtenues de plusieurs fermetures de lignes ferroviaires, prononcées par les tribunaux administratifs de Limoges et Rouen.

Le motif de l’annulation est loin d’être anodin : le Conseil d’État censure les procédures conduites par R.F.F. consistant à éviter de consulter les assemblées délibérantes des collectivités locales, en particulier les conseils régionaux, afin d’éviter tout débat démocratique et contradictoire sur ces questions.

Pour un certain de nombre de dossiers, nous avons eu des contacts avec des conseillers régionaux se montrant étonnés (et souvent furieux) de n’avoir même pas été informés de ces procédures, alors qu’ils auraient été prêts à intervenir en faveur du sauvetage de la ligne.

En fait, R.F.F. pouvait jusqu’à maintenant démanteler les lignes actuellement sans trafic dans la plus grande discrétion, et sans susciter aucune réaction des élus favorables à la reconquête du rail.

C’est donc toute une pratique totalement anti-démocratique et anti-ferroviaire qui est remise en cause. Ces déclassements « à la sauvette » ne sont donc dorénavant plus possibles. La même pratique se retrouvant dans tous les dossiers de fermetures-retranchements-déclassements, il apparaît donc que la totalité des recours engagés par la FNAUT sont voués au succès, spécialement les fermetures d’une vingtaine de lignes, contestées devant les tribunaux administratifs de Caen, Nantes, Limoges, Rouen, Pau, Besançon, Amiens, Strasbourg et Marseille.

  • Suite à la lettre ouverte adressée au Ministre du Transport.

La SNCF a répondu : « Le développement du TER d’une part et l’accroissement du réseau autoroutier, d’autre part ont diminué les recette du Corail et réduit la part de ces train de les trafics longue distance… Ces relations devenues au fil des années très déficitaires grèvent lourdement les comptes de l’activité Corail.
Les voyageurs des liaisons de Bordeaux à Nantes, de Bordeaux à Lyon sont ainsi concernées, du fait notamment de la concurrence avec un réseau routier de qualité »

  • « Nous vous informons du projet de RFF de la fermeture et du retranchement de la section de Cholet à Nueil-Les-Aubiers. Située entre les PK 44,234 et 73,520 de la ligne N° 523 000 de la Possonnière à Niort. Projet de session des terrains d’assiette.

Dans le cadre d’un projet d’aménagement urbain et de développement économique par la création d’une liaison de grande randonnée porté par le département des Deux-Sèvres et la commune de Nueil-Les-Aubiers.
La Possonniere -Cholet Ouverte au trafic.
Cholet-Maulevrier-Neuil les Aubiers : Neutralisée. Section de ligne proposé au retranchement (29,286 km). Tronçon commun avec Nantes-Poitiers. »
Ce retranchement mettrait fin à notre projet Fnaut de réouverture de la ligne Nantes-Poitiers.
Nous ne donnerons pas notre accord, il est nul besoin de retrancher les lignes ferroviaires pour ces activités, les chemins vicinaux doivent servir, nous vous demandons de nous soutenir.

  • Intermodalité entre la STP et la SNCF à la gare de Mignaloux-Nouaillé
  Limoges => Buxerolle Mignaloux    
  du Lundi au Vendredi    
SNCF Montmorillon 6 h 17  
  Lussac les Châteaux 6 h 28 7 h 49
  Lathus 6 h 40 8 h 01
  Mignaloux-Nouaillé 7 h 00 8 h 22
STP Gare de Mignaloux 7 h 05 8 h 27
  CHR ( Jean Bernard ) 7 h 26 8 h 48
  Petit Champs ( Université ) 7 h 28 8 h 50
  Vers Poitiers Centre
et Buxerolles
   
  Buxerolle Mignaloux => Limoges    
  du Lundi au Vendredi    
STP Petit Champs ( Université ) 12 h 17 17 h 51
  CHR ( Jean Bernard ) 12 h 19 17 h 53
  Gare de mignaloux 12 h 34 18 h 12
SNCF Mignaloux-Nouaillé 12 h 46 18 h 31
  Lussac les Châteaux 13 h 07 18 h 52
  Montmorillon 13 h 19 19 h 05
  Lathus 13 h 30 19 h 17
  • Le 16 septembre 2003 présentation en gare de Limoges de la mise en service de 15 TER X 73500 par la Région Limousin.
  • En septembre une carte Destina ’Jeune verra le jour sous le sigle « D’J » d’un coût de 20€ elle permettra au jeune de 16/25 ans de voyager toute l’année à 50% quelque soit le jour et l’heure sur les TER de la Région et Corail sans réservation de place. Se renseigner dans les gares dès septembre 2003.
  • Ce mardi 5 août 2003, 2 capteurs sur 3 installés par Atmo Poitou-Charentes à Poitiers ont donc atteint un seuil de pollution de niveau 1 à l’ozone, le seuil de 150mg par M3 étant dépassé puisque celui-ci était proche de 180 mg, soit près de l’alerte du niveau 2.

L’ozone est un gaz irritant, il apparaît quand il fait chaud car les chaleurs transforment le dioxyde de carbone des pots d’échappement en ozone. Pour le niveau 2 on informe les personnes qui ont des problèmes respiratoires qu’ils feraient mieux de ne pas sortir.
Le niveau 3 taux dépassant 360 mg, restriction de circulation et limitation de vitesse.
Oh, pas à Poitiers vous pouvez rouler !!!
Qualité de l’air : www.atmo-poitou-charentes.org

  • PDU en marche sur l’Agglomération Niortaise. La Communauté d’Agglomération de Niort tient mercredi 21 mai son 1er Forum sur le Plan Déplacement Urbain.
  • Vous pouvez obtenir des renseignements sur les transports urbains de la ville de Niort en visitant le site de son portail : www.vivre-a-niort.com
  • Les débats parlementaires se tiendront le 13 et 21 mai 2003.L’AUDIT ne sera pas le seul en discussion, il y aura également les rapports : Gerbaud-Haenel sur le fret, celui de Henri de Richemont sur le cabotage maritime, et celui de la DATAR qui sera remis dans une dizaine de jours. De quoi enfin espérer !!!
  • Changement de Directeur à la Délégation Régionale SNCF du Poitou-Charentes. Nous souhaitons bonne chance à Monsieur Richard ROUSSEAU qui est parti dans une autre région et nous saluons l’arriver de son remplaçant Monsieur Jean-Philippe de CALBIAC.
  • le 22 septembre 2002 le Président de la Communauté d’Agglomération de la Rochelle et en présence du Préfet de la Charente-Maritime signera le « PROTOCOLE D’ACCORD » entre la C.A.R et les membres du comité de pilotage composé des partenaires institutionnels et associatifs
  • La ville de Poitiers pour la journée sans voiture la CAP a acheté une centaine de vélo pour un coût de 25.000 € pour l’occasion les vélos seront prêté gratuitement sur la place Lelerc et dans les parking Rivault et De Gaulle. Ensuite les automobilistes du parking Rivault pourront emprunter gratuitement un vélo en laissant une pièce d’identité. A De Gaulle et à Carnot la location se fera au mois pour 7,50€ pour plus de sécurité il est conseiller aux cyclistes d’emprunter les couloirs de bus. Renseignement à la mairie de Poitiers au 05 49 52 35 35
  • La Ville de Niort à la journée sans voiture inaugurera en créant la ligne 8 un bus du dimanche de 13h30 à 18h30 ce bus reliera des quartiers de Niort en passant par l’Hôpital, la clinique, les maisons de retraites, les cimetières et la gare.
  • Le Préfet de la Charente-Maritime avec le CETE de l’Ouest ont conçu un site dédié au projet de l’autoroute Fontenay-le-Comte – Rochefort (A831) dont l’adresse est http://www.A831.net avec ouverture d’une boîte aux lettres qui permettra aux internautes de poser des questions et de les solliciter directement. Le CETE de l’Ouest s’efforcera d’apporter les éléments de réponse de façon globale et rapide.

Lien Permanent pour cet article : http://www.fnaut-pc.asso.fr/2007/08/31/information-fnaut-poitou-charentes-2007/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*