«

»

Imprimer ce Article

La FNAUT, des empêcheurs de déferrer

Paru dans Courrier de l’ouest du 21 juin 2006

La voie ferrée reliant Parthenay à Bressuire est désaffectée depuis des années. Elle est actuellement transformée en voie piétonnière et cyclable. Mais tout ne semble pas fait selon les règles.
Mauricette Ringuet, membre du conseil d’administration de la Fnaut (Fédération nationale des associations d’usagers des transports) et ancienne présidente de la Fnaut Poitou-Charentes, vient de se déplacer à Parthenay, Elle souhaitait faire constater, par huissier, la disparition des rails au départ de la gare de Parthenay, vers Bressuire.
Pourquoi un tel constat ?
La Fnaut s’oppose systématiquement à toute fermeture et à tout déclassement de ligne ferroviaire. Certes, elle n’a pu éviter le déclassement et la disparition de la ligne Bressuire-Parthenay par RPF (Réseau ferré de France), mais elle a constaté récemment que cet organisme n’avait pas inclus dans le déclassement une section de 1, 9 km de part et d’autre de l’ancien passage a niveau situé a la sortie de Parthenay, sur la commune de Châtillon-sur-Thouet.
C’est donc en toute Illégalité que RFF a fait disparaître les rails entre les points kilométriques 39,9 et 41,8 de la ligne de Neuville-de-Poitou à Bressuire. L’occasion était belle pour les défenseurs du rail d’attaquer RFF devant le Tribunal administratif de Poitiers.
Pas de repose de voie
Certains esprits chagrins peuvent considérer que les membres de la Fnaut sont chicaniers. Mauricette Ringuet s’en défend. Elle souhaite faire condamner RFF pour une question de principe.
Plus de lignes seront conservées, plus nombreuses seront celles qui pourront rouvrir, la crise de l’énergie aidant.
L’objectif final de la Fnaut régionale est la réouverture de la ligne Nantes-Poitiers.
Maître Hainaut, huissier de justice à Parthenay, a donc constaté l’absence de rails dans la zone litigieuse.
RFF sera probablement condamné, mais les amateurs de randonnées pédestres sur l’ancienne voie ferrée et le Conseil général, à l’initiative de ce projet de voie piétonne, peuvent être rassurés : la Fnaut n’a pas pour intention de demander la repose symbolique de la voie. Ses principaux combats dans la région sont la poursuite de l’amélioration des liaisons par cars et, à moyen terme, la réouverture aux voyageurs des lignes Thouars-Niort et Parthenay-Poitiers.

Lien Permanent pour cet article : http://www.fnaut-pc.asso.fr/2006/06/21/la-fnaut-des-empecheurs-de-deferrer/

(1 commentaire)

  1. DANIEL Patrick

    Quel est l’état actuel de la section Cholet – Neuil – Les Aubiers ?
    Il importe d’éviter le déclassement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*