«

»

Imprimer ce Article

Les relations interrégionales sont mises à mal

Encore une fois les relations interrégionales sont mises à mal par tous.

La ligne ferroviaire Nantes-Bordeaux est encore touchée !!
Il faut savoir que cette ligne n’a pas été entretenue depuis des décennies ce qui a entraîné des réductions de vitesse, a subi des attaques sur sa desserte depuis au moins 15 ans, malgré les différents gouvernements qui se sont succédés.

Pendant ce temps là on nous parle de réchauffement climatique, d’effet de serre. Nous subissons tempêtes, inondations, sécheresse.
Un accord mondial a été signé « les accords de Kyoto », L’Europe a fait un livre blanc, la France a inscrit dans la constitution la « Charte de l’environnement  » elle en a même édité un timbre. La Région Poitou-Charentes veut faire un livre blanc avec l’Adème.
Concrètement qu’est-ce qui se passe ? RIEN.
Des campagnes sont menées envers les usagers pour économiser la nature. Il nous faut travailler une journée gratuitement pour aider aux conséquences, mais on ne fait rien sur la cause au contraire on l’aggrave,
L’Etat refuse d’intervenir auprès de la SNCF alors qu’ elle nomme son Président pour conduire sa politique,et avec les différentes collectivités continuent de plus belle sur les routes pour le bien être des citoyens évidemment !!

Nous assistons à une destruction systématique du ferroviaire au profit de la Route, toujours aussi polluante et meurtrière !
L’Etat, avec les collectivités versent des millions d’euro sur les routes et pour les autoroutes concédées.
Pour la Région Aquitaine : Le coût prévisionnel de l’autoroute A 65 Langon-Pau est de 1 milliard d’euros. (Sud Ouest du 3.août 2005)
La Région Poitou-Charentes ou les émissions de CO2 (selon la DRIRE) représentent 34% pour les transports : sur le parcours de la ligne Nantes-Bordeaux l’enquête d’utilité publique est lancée pour la A 831passant dans le Marais-Poitevin, Fontenay-Le-Comte – La Rochelle-Rochefort- coût prévu en 2001 de 7 M d’euro le km, .
Nantes-Poitiers-Limoges voit 2 projets : un par Poitiers et l’autre par Niort.Alors que la ligne Ferroviaire Nantes-Poitiers est fermée et déposée entre Bressuire et Parthenay transformée en voie verte.
La vitesse se réduit sur le ferroviaire sur Saintes-Limoges, mais les travaux routiers vont bon train sur ce parcours.

Lien Permanent pour cet article : http://www.fnaut-pc.asso.fr/2005/08/12/les-relations-interregionales-sont-mises-a-mal/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*