«

»

Imprimer ce Article

Assemblée générale FNAUT P-C 2005

Nous remercions Monsieur le Maire de la Rochelle pour la location de la salle.Nous remercions toutes les personnes présentes. Et les excuses de tous les maires des chefs-lieux de nos 4 départements. Angoulême, La Rochelle, Niort, Poitiers. La Rochelle n’est pas représentée, malgré le débat sur Nantes-Bordeaux et La Rochelle-Rochefort, notamment Madame Corinne CAP représentant la Région et siégeant à la Commission du Littoral présente pour les débats et qui n’a pu rester.

Le quorum est atteint 34 mandats sur 50.

Le Rapport Moral voté à l’unanimité :

LE CONTEXTE POLITIQUE :

L’Etat transfère les routes nationales aux départements et la maîtrise d’ouvrage aux régions, alors que celles-ci sont autorités organisatrices du transport ferroviaire et plus enclines à aider la route que le rail. Ce transfert a été salué par les élus qui pourront mieux œuvrer pour les routes.

Tandis que dans le même temps les lignes ferroviaires d’intérêt national, deviennent des lignes d’intérêt interrégional. Les Régions refusent le transfert de ces lignes. C’est ainsi que la ligne Nantes-La Rochelle-Bordeaux a vu la suppression de ses trains du matin ; ce qui concerne en majorité des voyageurs se rendant à leur travail ; sans transport ils n’ont d’autre choix que d’apprécier l’autoroute des estuaires !!! Nous avons dû intervenir, avec l’Association Française des Amis du Chemin de fer par lettre ouverte au Premier Ministre dans un premier temps, et soutenir les usagers de la ligne par une pétition demandant aux responsables des négociations en associant les différents partenaires dont les syndicats cheminots et les usagers.

La Présidente de Région se dit prête à participer au financement du TGV à Thouars. Alors qu’une meilleure desserte ferroviaire du Bassin du Poitou serait plus utile. C’est aussi le corail Quimper- Paris Austerlitz qui a disparu, mais la Région Pays de Loire a mis en place un TER, qui passait quelques minutes plus tôt à Saumur ; Or la SNCF n’avait pas adapté l’horaire au départ de Bressuire avec la correspondance ! Nous avons été alertés par les voyageurs, qui ont demandé de publier une pétition. Ceci a permis d’avancer le TER de Bressuire pour établir la correspondance.

Alors que l’Etat se plaint de manquer de financement, que la LGV Sud Europe Atlantique prend du retard, nous voyons une annonce ajoutée après le CIADT* et l’audit, d’une LGV Poitiers-Limoges pour rallier Paris en 2016, alors que le POLT qui avait été promis serait plus utile, et certainement plus rapide à mettre en circulation. Les travaux de signalisation de la ligne Poitiers-Limoges prévus au contrat de plan 2000/2006 sont toujours attendus pour mars 2006, mais il n’a pas été prévu dans le contrat de plan du Poitou-Charentes le remplacement des voies entre Poitiers et Montmorillon !! En attendant les voyageurs attendent, ceux qui n’attendent pas iront sur la route qui va être, elle, améliorée.

Décision du CIADT des projets routiers concernant notre région :

Les liaisons prioritaires d’aménagement du territoire seront accélérées : route Centre Europe Atlantique, La Rochelle-Limoges-Montluçon…, la A 831 Fontenay-le-Comte-Rochefort et l’inscription au schéma autoroutier de la liaison Niort-Limoges.

En ce qui concerne la réouverture de la ligne Fontenay-Le-Comte – Niort, les travaux de la rocade ouest de Niort ne se feront pas en passage supérieur à la ligne ferroviaire. Les travaux consisteront à surélever la ligne existante où circule le fret. Les travaux sont prévus pour durer un an, le temps nécessaire pour que le fret ferroviaire se tourne sur la route, alors que les travaux de réouverture doivent commencer avant la fin du contrat de plan pour conserver le financement.

Nous sommes intervenus par courrier auprès du Commissaire enquêteur afin de réduire le temps des travaux.

Les départements suivant la loi du 27 février 2002 relative à la « Démocratie de Proximité », ont créé une « Commission Consultative des Services Publics Locaux ». Seuls les départements des Deux-Sèvres et de la Charente-Maritime ont fait fonctionner ces instances. La Vienne ne l’a pas fait fonctionner au motif qu’il était attribué 3 postes aux associations ; nous étions la seule à avoir répondu on attend la réponse des 2 autres !!! Nous n’avons pas été contactés par le département de la Charente. Pas davantage par le Sous-Préfet de Montmorillon qui était nommé dans ce cadre et avait pour mission de rechercher les besoins en transports.

Point positif : Les Assises des déplacements en mai, qui ont regroupé 5 Conseils du Développement de la Vienne et de la CAP en vue de faire quelque chose de cohérent. Elles ont eu le mérite de mettre tout le monde autour du sujet : Les collectivités, l’Etat, les différents services, les élus, et les différentes associations qui composent la société. Il serait intéressant de voir évoluer certaines idées. A suivre…

Concernant la régionalisation

Les travaux prévus en 2003/04 ont avancé sur la ligne La Rochelle-Niort-Poitiers. le Comité de ligne constitué à l’époque doit accompagner sur cette ligne la mise en place des XTER commandés pour accompagner la fin des travaux puisque ceux-ci permettront au TGV de rouler à 220 km/H et au TER à 200km/h. D’où une augmentation de sillons ce qui permettra d’augmenter le nombre de circulations

Sur les autres lignes, nous sommes bloqués par les manques de sillons, et les nouvelles relations TGV. Ainsi 1 nouveau TER sur la ligne Poitiers-Angoulême se trouve en surstationnement à St Saviol. Point positif il assure la correspondance avec un TGV dont l’horaire a été modifié et le supplément supprimé. Des problèmes existent concernant les suppressions de trains de la ligne Nantes-Bordeaux pour laquelle la SNCF veut se désengager.

Les Régions, quant à elles refusent d’assumer ces nouvelles charges qui ne figurent pas dans le contrat.

Pour le Bassin de vie du Nord Poitou le TGV espéré à Thouars par certains n’est pas pour demain. Une meilleure desserte serait plus utile avec des nouveaux TER. Une réunion des FNAUT Pays de Loire et Poitou-Charentes est prévue à Bressuire le 28 mai 2005 pour faire des propositions.

Le Rapport d’activité voté à l’unanimité :

En Charente : Henriette Trimoulinard nous a représenté au Comité de Pôle de l’Ouest Limousin.

Avec les Syndicats Cheminots il a été établi un questionnaire sur les besoins de la ligne Angoulême-Limoges. Les résultats devraient être présentés aux élus des Communautés de Communes avant d’être adressés aux régions concernées.

Au Comité de ligne Niort-Saintes où il était envisagé de remplacer un train scolaire par un car, grâce à l’entente des différents partenaires, les scolaires n’ont pas été mis sur la route.

En Charente-Maritime : Là aussi nous avons eu beaucoup à faire avec la suppression de trains GL Nantes-Bordeaux. Michel Etourneau s’est beaucoup dépensé, avec les syndicats cheminots et l’Association Française des Amis du Chemin de fer (AFAC) avec laquelle nous avons adressé une lettre ouverte au 1er Ministre et fait circuler une pétition. Et avec Bien Vivre en Aunis contre la A 831.

Dans les Deux-Sèvres : Où les travaux de la rocade ouest de Niort, risquent de remettre en cause la réouverture de la ligne Fontenay-le-Comte – Niort. Nous sommes intervenus auprès du Commissaire enquêteur. Une pétition a aussi été faite pour la correspondance du train de Bressuire avec la correspondance à Saumur, là aussi l’action a payé.

Dans la Vienne : L‘année 2004 a été une année importante en activité sur tout le département, en effet Bernard Plichard a été élu au Conseil du Développement Durable de la CAP et nommé au Conseil d’Etablissement de la Régie des Transports Poitevin (Vitalis) et participe à son Club des voyageurs.

Nous avons dû aussi contester sur la ligne Poitiers-Angoulême, avec le soutien des usagers qui ont fait circuler une pétition, l’avancée du 1er TER du soir ne permettant pas à ce TER d’assurer la correspondance avec le TGV. Le TER a été reculé de 3 minutes, même si un sur-stationnement a lieu à St Saviol pour laisser passer un TGV c’est un moindre mal. Notre regret est que personne ne se soit battu pour conserver l’autocar de 20h42, et les trains corail supprimés.

Rapport Financier : voté à l’unanimité

L’année 2004 montre une grande stabilité.

Les comptes font toutefois apparaître la fragilité entre les recettes et les dépenses. Dépenses qui se sont alourdies par l’assurance, et le nom de domaine du site comparé à la stagnation du nombre de nos adhérents. En effet après une baisse, leur nombre a atteint de nouveau celui de l’an 2000.

Nous demandons donc à nos adhérents de continuer leur aide financière.

Cette année nous avons innové. Etant tous des bénévoles, nos frais de déplacements, de transports peuvent ne pas inciter à prendre part à nos actions. Aussi cette année nous avons appliqué comme cela se pratique depuis l’an dernier à la FNAUT nationale, la solution de dons. Les notes de frais sont présentées et abandonnées en dons. Nous remettons en échange un reçu, dont le montant est déductible sur les feuilles d’impôts. C’est la raison pour laquelle vous voyez apparaître cette année dans le budget les rubriques : frais de déplacement, frais de transport, et avec subvention celui de dons.

Débat :

Henriette nous fait part de son travail avec les syndicats sur les horaires de la ligne Angoulême-Limoges. Il y a eu, une conférence de presse en Charente qui s’est traduite par un article, qui permet de faire connaître le travail accompli. Le groupe va le transmettre à la Région puisque c’est elle qui paie et qui décide et si nos propositions pouvaient passer cela conforterait bien la desserte, avec des horaires bien positionnés et des correspondances de chaque côté. Le groupe a avancé l’idée en l’été d’un AR Limoges-Royan pour une journée à la mer, la Région avait avancé un week-end, mais il n’y à pas beaucoup de personnes qui peuvent se permettre financièrement de séjourner. Il peut y avoir les 2 formules. L’un n’empêche pas l’autre.

A été mis en question aussi : Le samedi qui est un jour noir pour les transports en commun, il n’y a rien sur certains secteurs. Pour les locations en C.E ou en gîte rural et qui se font du samedi au samedi, cela n’est pas pris en compte par les transporteurs, et pas de correspondance le soir des trains GL avec les TER. Un effet symptomatique les Villages Vacances qui autrefois indiquaient l’itinéraire ferroviaire et routier, maintenant n’affichent que celui de la route, et un organisme tourisme social comme Renouveau, affiche : voiture indispensable !!

Mauricette annonce que le représentant de la FNAUT qui siège à RFF a donné sa démission. Il désapprouve les orientations du Gouvernement qui sont imposées à RFF et qu’il estime catastrophiques pour le rail.

Doit-on monter au Ministère pour sauver la ligne Nantes-Bordeaux et est-ce efficace ? Les voyageurs sont-ils près à se bouger ? Quelle action ? Il en ressort que l’action doit venir des voyageurs concernés de toutes ces lignes menacées, des élus et des cheminots qui peuvent apporter leur soutien, que l’union de tous est indispensable.

Tout est fait même à la SNCF pour nous encourager à prendre la route.

Il est proposé qu’une motion soit élaborée, adressé aux Ministres et aux élus. Les Membres de la FNAUT Poitou-Charentes réunis ce jour à La Rochelle en Assemblée Générale, demande que soit rétablie la relation Nantes-Bordeaux, qu’une meilleure adéquation soit faite entre les différents modes de transports, et s’insurge à nouveau contre le peu de cas qui est fait de leurs démarches. Motion Signée par le Bureau et adressée en lettre recommandée. L’assemblé se demande si cela serait efficace. Nous attendons toujours le retour des pétitions.

Election au Conseil d’Administration du tiers sortant : André CANTIN, Michel ETOURNEAU, Patrick DANIEL

La Présidente qui ne s’est pas représentée au C.A a demandé son remplacement. Aucun membre du Conseil d’Administration n’a souhaité le poste. Elle accepte de continuer en attendant son départ.

Une réunion ultérieure aura lieu pour voir si l’association a encore un avenir et Comment ?

* CIADT : Comité interministériel d’aménagement et de développement du territoire

FNAUT Poitou-Charentes
Notre Site : http://www.fnaut-pc.asso.fr
E-Mail : postmaster@fnaut-pc.asso.fr

Lien Permanent pour cet article : http://www.fnaut-pc.asso.fr/2005/03/12/assemblee-generale-fnaut-p-c-2005/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*