«

»

Imprimer ce Article

Le bassin Charentais

Le rabattement du TGV Angoulême bénéfice d’une offre TGV étoffée.L’offre TER en correspondance depuis cognac, et depuis Saintes et Royan en complément de l’offre par Niort, donne l’accès au TGV à un fraction importante du territoire régional. Cette Dernière doit être optimisée car elle contribue au développement de cognac et renforce l’importance d’Angoulême sur le réseau.

Au niveau intervilles, l’offre assurée essentiellement en TGV sur l’axe Nord-Sud; les pricipaux enjeux concernent donc les liaisons Est – Ouest :

avec La Rochelle par la vallée de la Charente : l’objectif est la mise en place d’une offre sans rupture de charge à Saintes desservant La Rochelle , Rochefort, Cognac et Angoulême,

des inquiétudessesont fait jour sur le rôle interville de la liaison Angoulême – Limoges, dont la pérennité et la modernisation sont souhaitées.

Au niveau local, la dimension Est – Ouest apparaît encore prépondérante :

Vers l’Ouest, les offres doivent être coordonnées vers Châteauneuf, Jarnac et Cognac dans le cadre d’une réflexion sur l’ensemble du bipôle Angoulême – Cognac. Les orientations du PDU d’Angoulême, en cours d’élaboration, contribue également à améliorer l’efficacité des transports, en posant notamment l’intérêt d’un pôle d’échange en gare d’Angoulême permettant d’organiser les complémentarités.

Vers l’Est, l’utilisation complémentaire des TER et des dessertes autocars est nécessaire pour offrir une fréquence suffisante vers La Rochefoucault – Chasseneuil (en prenant en compte la liaison départementale par autocar Angoulême – Confolens).

Le bassin charentais

Lien Permanent pour cet article : http://www.fnaut-pc.asso.fr/2003/12/28/le-bassin-charentais/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*